Publié le 16/03/2018

Une longue peine

Par Rachel et Maya

mercredi 14 mars 2018
20:00
Grand T
#Coup de coeur des Kiosqueurs

Mercredi 14 mars, Rachel et Maya assistaient à la pièce 'Une longue peine' au Grand T

Au vu du titre et du sujet, j'imaginais très bien avant d'assister au spectacle qu'il allait être aussi intéressant que difficile à voir. Et une longue peine a été pour moi une grande peine.

Sur scène, 4 hommes et la femme d'un ancien détenu nous parlent de leurs expériences carcérales de la manière la plus simple qui soit. Debout face à une salle pleine d'étrangers, ils se mettent à nu, nous racontent leurs vies, leurs expériences, les épreuves qu'ils ont endurées durant 10, 15, 20 ou 35ans. Ils nous racontent aussi les petites joies, les rencontres et les "chances" qu'ils ont pu trouver dans leurs malheurs.
La vérité, ils nous la disent sans censure, sans limite, et c'est cela qui vous frappe au coeur. Comme si, pendant des années, vous étiez ignorants et qu'une seule soirée vous dévoile ces affreuses vérités.

Qu'il s'agisse des sensibles comme moi ou des plus impassibles, on ressort forcément de la salle chamboulé et totalement destabilisé par ce qu'on vient d'entendre. C'était pour moi un moment aussi difficile qu'unique et intense, en bref une soirée que je ne suis pas prête d'oublier.

- Rachel



C’est une pièce où il fallait être prêt. Prêt pour ce que l’on allait entendre, pour accepter ce que l’on allait nous dire.
J’énonce cela tout en me disant qu’en réalité, on ne peut pas être prêt pour ce que ces 4 anciens détenus et une femme d’ancien détenu allaient nous raconter.
Tellement d’honnêteté, tant de franchise, debout sous les projecteurs : ils nous racontent leur histoire comme si nous étions en tête à tête à une table. Mais nous, nous sommes juste ébranlés sur notre petite chaise de spectateur.
On nous parle des conditions de détention, du bout de ciel que l’on fixe. On nous raconte ce système judiciaire que l’on ne saurait comprendre. On nous raconte ce qu’est prison, ce qu’est prisonnier, ce qu’est réinsertion.
Toutes ces choses dont oui, je me doute, mais que jamais on ne me dévoile ainsi : vrai, cru.
C’est cela même que l’on se prend en pleine face et qui me suit depuis quelques jours.
Cette force pour dénoncer, cette force pour raconter, cette force pour se montrer.
Oui, il y a des éléments de mise en scène que je questionne : cette bande son en tension qui n’avait pour moi pas son utilité et ces vidéos angoissantes qui entre-coupent les « chapitres ». Mais ce que je retiens ce sont ces 5 histoires et toutes celles que l’on entendra jamais.

- Maya

Prochaines dates de tournée du spectacle : aucune date à afficher pour le moment

Crédits photos : Emilia Stéfani
Partager e-mail Enregistrer dans mon agenda