Publié le 23/03/2018

Pavillon noir

jeudi 22 mars 2018
#Retour sur

Jeudi 22 mars, Rachel et Mona ont assisté à "Pavillon noir" au Théâtre Universitaire (Nantes).
Coup de coeur pour l'une, et sensation amère pour l'autre.
Découvrez les retours divergents de nos deux kiosqueuses sur ce spectacle

Sur scène, les 7 comédiens du collectif OS’O enchaînent les histoires autour du thème du web, du darknet et de la surveillance de nos vies privées grâce aux donnés de nos portables et ordinateurs

"UNE SENSATION ASSEZ AMÈRE" /
J’ai trouvé la recherche de mise en scène et de scénographie très intéressante dans la représentation du virtuel et du web au théâtre mais j’ai été très déçue par le jeu des acteurs. Il y a toujours cette exagération dans le jeu, que ça soit pour les moments drôles ou sérieux. L’exagération est plutôt bienvenue pour les passages comiques, les « tutos youtube » qui viennent ponctuer la narration sont démesurément décalés et c’est tant mieux. Mais j’ai trouvé que le « pathos » manquait de naturel pour certains moments qui se voulaient extrêmement sérieux. Je ne me suis pas sentie sensible à ce jeu trop bien articulé et un peu naïf qui m’a laissé assez indifférente à ce qu’il se passait sur scène et a créé en moi une sensation assez amère.
Si l’articulation entre les différentes histoires se fait bien, le décalage -ou peut-être plutôt le manque de distinction- entre réel et virtuel m’a laissé sur ma faim.
- MONA

"UN VERITABLE COUP DE COEUR" /
Curieuse de découvrir ce spectacle je ne peux pas dire que j’ai été déçue ! Avec de l’humour, de la danse, des effets de sons et lumières cette création est très complète. Il s’en dégage un dynamisme fort, aussi fort que les idées et convictions que les artistes défendent. La mise en scène quant à elle reste simple mais suffisante pour créer les décors dans lesquels les personnages évoluent. On se sent tout autant emporté par la “fiction” des histoires qui nous sont présentées que projeté dans la réalité des faits. Par exemple pour moi c’est une scène sur les attentats de Paris qui m’a profondément touchée en me rappelant la manière dont j’ai vécu cette soirée. A côté de cela, la pièce présente de façon réelle des éléments virtuels ce qui est une belle réussite. Avec tous ces éléments, Pavillon Noir a été pour moi un véritable coup de coeur que je recommande sincèrement.
- RACHEL

Et vous, avez-vous assisté à l'une des trois représentations de "Pavillon noir" au TU ? Êtes-vous plutôt d'accord avec Mona ou Rachel ? Quels sont vos impressions de spectateurs ? Partagez-les sur contact@lekiosquenantais.fr

PAVILLON NOIR
Collectif Traverse, Collectif OS’O
Au TUNantes du 20 au 22 mars 2018 à 20h30
Plus d'informations sur le spectacle
 

 

Crédits photos : Mathieu Gervaise
Partager e-mail Enregistrer dans mon agenda