Publié le 21/09/2018

Minute du KN @ Nouveau Théâtre de Poche Graslin : "Garde alternée, mais de nuit"

Le 20 septembre à 19h
#Focus #Théâtre

Jeudi 20 septembre, nos kiosqueuses Rachel et Ifa étaient au Nouveau Théâtre de Poche Graslin pour aller à la rencontre des spectateurs de la pièce Garde alternée, mais de nuit, de Jean Pierre Roos, mise en scène par Jérôme Sauvion.

GARDE ALTERNEE, MAIS DE NUIT - du 20 au 22 septembre à 19h et du 27 au 29 septembre à 21h
Nouveau Théâtre de Poche Graslin

Perdus en pleine nuit, un père et sa fille vont se confier et se redécouvrir l'un et l'autre, avec violence, amour et humour. On découvre au fur et à mesure la relation conflictuelle mais passionnelle de Just et Janis, à travers leur passé mais aussi des sujets d'actualité.
Découvrez les impressions des spectateurs avant et après la représentation dans la Minute du KN ci-dessous ! 

 

 

RETOURS KIOSQUEURS /
J'ai été agréablement surprise par cette pièce. Je ne m'attendais pas à cela mais ça m'a beaucoup plu. On rentre en plein milieu d'une dispute familiale brulante, émouvante mais aussi humoristique. Avec beaucoup de violence mais toujours un sentiment d'amour profond, le père et sa fille règlent leurs comptes dans la forêt et c'est prenant ! Le clin d'oeil aux sujets d'actualité est très intéressant et captivant. Cela rend la pièce très moderne, on s'y retrouve facilement.
- Ifa

Véritable surprise pour cette première au Théâtre de Poche Graslin. On découvre sur scène un duo père/fille (dans l’histoire) qui se dévoile, s’affronte, se pardonne, dans une intimité bouleversante. On se sentirait presque de trop, comme non-légitime d’assister à ce règlement de comptes. Les non dits et les douleurs du passé des personnages surgissent pour mieux les surprendre et nous saisir. Le texte écrit par Jean Pierre Roos est fort, émouvant et drôle à la fois, le décor reste minimaliste mais suffisant pour plonger ce huis clos au coeur de la nuit, et l'interprétation vous transporte autant dans l’histoire que dans vos propres souvenirs. Dans son ensemble la pièce est très moderne, elle aborde autant les préoccupations intimes de la famille que des questions d’actualité. Petit plus pour cette première de la jeune comédienne Elisa Birsel qui tient parfaitement son rôle et sait partager les émotions de son personnage. Pour moi la pièce est un véritable de coeur que je vais m’empresser de recommander.
- Rachel
Crédits photos : Droits réservés Théâtre de Poche Graslin
Partager e-mail Enregistrer dans mon agenda