Publié le 05/06/2018

Les p'tites Michu

samedi 12 mai 2018
#Retour sur

Notre Kiosqueuse Solenn a eu la chance d'assister à la répétition générale de l'opéra d'André Messager "Les p'tites Michu", une opérette française au théâtre Graslin

"Petites, certes, mais immenses par leur succès, les Michu virent le jour en 1897 à Paris, tinrent l’affiche pour plus de 150 représentations, et s’en furent même aux Amériques pour porter leur gloire à Broadway. Cette opérette française mêle avec humour quiproquos, romance et bouffonneries le tout entremêlé à la partition délicate d’André Messager.

Une comédie loufoque en trois actes portée par la verve de la Cie Les Brigands et le Palazzeto Bru Zane avec la participation du Chœur d’Angers Nantes Opéra et l’Orchestre national des Pays de la Loire.

Un seul et même décor sur la scène qui permet aux spectateurs de voyager à travers l’espace. A l'aide d'accessoires et d'éléments de décor amovibles on se retrouve tantôt à la pension des jeunes filles, aux halles de Paris dans la boutique des Michu ou dans le salon cossu du général qui exige qu’on lui rende sa fille après 17 ans de front pour la marier à son sauveur Gaston. La scénographie et la mise en scène sont résolument modernes, strass et casquette pour les pensionnaires, langage « d’jeune » pour le père Michu qui ne manquent pas de dérouter les premières minutes mais l’enjouement des acteurs/chanteurs est tel que la mayonnaise prend assez facilement.

Jumelles malgré elles mais qui sont-elles ? Blanche-Marie et Marie-Blanche, la populaire et l’aristocrate, l’espiègle et la discrète. Les p’tites Michu détonnent, leurs voix résonnent, soprano et mezzo soprano forment un agréable duo tant à l’oreille qu’à la vue.

Mention spéciale pour Bagnolet homme à tout faire au service du général Des IFS, personnage hystéro-comique et son feu de plancher dont les mimiques et liaisons douteuses ponctuent l’histoire de manière décalée.

Cette comédie de l’éducation reste un classique du genre même revisitée à la sauce contemporaine. La morale est sauve, les couples se réajustent, les voix chantent la joie avec justesse.

Les 2h35 de spectacle sont vite passées, certaines mélodies restent en tête, bref un bon moment à partager en famille."

- Solenn

LES P'TITES MICHU

NANTES THÉÂTRE GRASLIN
dimanche 13, mardi 15, jeudi 17,
mercredi 23, jeudi 24 mai 2018

ANGERS GRAND THÉÂTRE
dimanche 10, mardi 12 juin 2018

en semaine à 20h, le dimanche à 14h30

Représentations en audiodescription
NANTES dimanche 13 mai
ANGERS mardi 12 juin

Crédits photos : Nicolas Dhervillers
Partager e-mail Enregistrer dans mon agenda