Publié le 06/11/2018

Les Justes

Le Dimanche 4 novembre 2018 à 17h
#Retour sur

Le Dimanche 04 novembre, nos kiosqueuses Maya et Séréna sont allées au Théâtre de Belleville pour voir la pièce d'Albert Camus "Les Justes", mise en scène et jouée par le Théâtre Populaire Nantais. 

// LES JUSTES - UNE PIÈCE BRILLANTE AU JEU IRRÉPROCHABLE
On connaît bien de loin ou de près la célèbre pièce de théâtre d'Albert Camus, Les Justes, mais la voir en face de nous, si bien interprétée par une troupe formidable, ce n'est pas tous les jours que ça arrive. Le travail de la mise en scène et le jeu sont très bien réalisés, et il est difficile de reprocher quoi que ce soit à chacun des comédiens sur le plateau. Sur scène, chacun des personnages exprime une vision du monde, de la vie et de ce qu'est la révolte. Le personnage de Stepan est représenté par sa force et sa volonté de tout sacrifier, y comprit le beau et le peuple vivant dans l'actuelle Russie. D'un autre côté, le personnage de Kaliayev voit la révolte sans l'amputer de la poésie, et souhaite se battre pour ceux qui existent. Deux visions s'affrontent au sein d'un jeu plein de force et de justesse. La violoncelliste, tapis dans un coin du plateau, sous un éclairage chaleureux, fait vivre la pièce par sa musique lancinante. On voyage dans le passé, mais à travers des sujets qui vont au-delà de l'événement, et qui parlent de la révolte tout autant que de notre vision globale de la vie et du bien commun. 
- Séréna. 

// DES COMÉDIENS IMPRESSIONNANTS DANS UNE MISE EN SCÈNE MAÎTRISÉE 
Bien que ne connaissant rien de la pièce d'Albert Camus, je m'attendais à voir une pièce très textuelle avec beaucoup de sens et des personnages qui se questionnent et s'introspectent.
Dans cette mise en scène réaliste du Théâtre Populaire Nantais, les comédiens nous angoissent puis nous font rire. Les décors mouvants ainsi que les jeux d'ombres sont ingénieux et donnent corps et sens à ce drame. Le violon apparaissant dans certains tableaux avec sa mélodie mélancolique nous plonge encore plus dans une atmosphère incertaine et je ne peux imaginer cette histoire sans lui maintenant. Les quelques moments légers ou doux bien amenés sont vite interrompus par la brutalité du contexte, rendant l'histoire encore plus cruelle pour le spectateur. Finalement l'enjeu de l'histoire se soustrait à la performance des comédiens qui a capté toute mon attention. Je ne peux que recommander cette pièce mais surtout cette Compagnie et ce théâtre.
-Maya

 

Et vous, avez-vous assisté à la pièce Les Justes ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ?
Partagez vos avis sur contact@lekiosquenantais.fr

Les Justes, Albert Camus
DU 12 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018 - HORAIRES VARIABLES
Théâtre de Belleville
Plus d'information sur les spectacles

Crédits photos : Droits réservés au TPN
Partager e-mail Enregistrer dans mon agenda