Publié le 08/06/2017

Chloé / Volontaire en Service Civique

#Portraits de Kiosqueurs

Chloé a rejoint le Kiosque Nantais en février 2017 en tant que volontaire en Service Civique sur les actions liées à la médiation de proximité et à l'animation du triporteur.

Bonjour Chloé ! Peux-tu te présenter, nous dire qui tu es ? 

" Je suis Chloé et je suis encore étudiante en Master 2 Relations Interculturelles et Coopération Internationale avec l'Amérique Latine. Comme l'indique l'intitulé du Master, j'adore la civilisation et les cultures latino américaines. Et autrement, j'ai une autre passion qui est le spectacle vivant, l'art et la culture. Voilà, c'est ce qui me passionne."

Quel est ton rôle au sein du Kiosque Nantais ? 

" Je suis en Service Civique au Kiosque Nantais depuis fin février 2017 [...] Je suis notamment chargée de l'animation du triporteur. Donc je vais sur les marchés à la rencontre des visiteurs, des nantais pour les informer et les conseiller sur ce qui se passe en spectacle vivant dans la ville. Et sinon j'aide l'équipe et les kiosqueurs à améliorer le contenu web et aussi à animer les réseaux sociaux."

Pourquoi as-tu choisi de faire un volontariat en Service Civique ? 

"J'ai choisi le volontariat parce que je devais valider ma dernière année de Master avec un stage ou un Service Civique. Et l'annonce du Kiosque Nantais m'a beaucoup plu, donc j'ai postulé, et c'est vrai que les missions attribuées au Service Civique sont assez professionnalisantes et c'est une ouverture d'esprit qui m'apporte beaucoup et qui je pense va beaucoup m'apporter à la fin du Service. 

Qu'est ce qu'il te plait au Kiosque Nantais ? 

" Ce qui me plait en fait c'est surtout l'objectif et la mission que s'est donnée l'association. Je m'intéresse beaucoup à l'accessibilité à la culture et je pense que l'association mène des actions directement liées à cela pour améliorer cette problématique dans la ville de Nantes et dans les zones plus périphériques, dans les quartiers de la ville."

Comment envisages-tu la deuxième partie de ton volontariat, et la suite personnellement et professionnellement ? 

" Mes missions vont sûrement évoluer un petit peu et du coup je vais pouvoir travailler d'avantage sur le fond du problème à savoir comment améliorer l'accès à la culture parce que c'est un terrain de recherche qui m'intéresse beaucoup. Et à la fin du Service Civique je vais devoir rédiger un grand mémoire dont le thème reste toujours à affiner. Ensuite une fois le dîplome validé, je pense que je me servirai de cette expérience pour postuler dans différents organismes et associations culturelles nantaises. Pour continuer dans ce domaine et me faire une expérience un peu plus variée."

Merci Chloé pour cette petite interview !